Saira Seats : pas d’avancée pour les salariés du site d’Andrézieux-Bouthéon

Les quelque 150 salariés de Saira Seats à Andrézieux-Bouthéon sont toujours dans la tourmente…. Cela fait un an que le fabricant de sièges pour le ferroviaire attend d’être racheté mais rien ne bouge. La situation est bloquée car le site ligérien reste lié à 100% à la maison mère l’italien Tosoni, en faillite. Il y a pourtant des repreneurs potentiels, cinq au total, mais aucune cession ne peut avoir lieu tant que la procédure sera placée sous juridiction italienne.

L’audience de ce mardi reportée au 1er août

Ce mardi matin, le tribunal de commerce de Saint-Etienne s’est penché sur cette situation complexe, sans prendre aucune décision. De nouveaux recours ont été déposés en Italie. L’audience a donc été repoussé au 1er août … Jean-Pierre, est délégué syndical CFDT. Et il a l’impression d’avoir un peu perdu son temps

« L’entreprise ne tiendra pas encore 5 ans »

Nouvelle audience donc pour les Saira Seats le 1er août devant le tribunal de commerce de Saint-Etienne. Les salariés espèrent à présent que la justice donnera le feu vert à une procédure permettant une cession rapide.

Gaël Perdriau confiant

Dans un communiqué mardi soir, le président de Saint-Etienne Métropole, Gaël Perdriau a affiché sa confiance après l’audience du jour devant le tribunal de commerce de Saint-Etienne. Pour lui, c’est « de bon augure et la preuve du potentiel de l’entreprise ».  Gaël Perdriau, rappelons-le, était intervenu courant mai auprès du ministre de l’Economie, Bruno le Maire, afin de faire débloquer 1,6million d’Euros permettant à l’entreprise de poursuivre son activité au moins jusqu’à la fin de l’année.

 

 

Photo ACTIV RADIO - Le tribunal commerce de Saint-Etienne

Rédacteur en chef
Infos matinée