Proségur, grève à Roanne et St-Étienne

Depuis lundi 7h30, un mouvement de grève illimité a débuté chez Proségur Sécurité Humaine, à Saint-Étienne. Le mouvement concerne les agents en charge de la surveillance et de la sécurité des magasins ou autres… Un mouvement initié par le syndicat CGT « pour protester contre le blocage des salaires, depuis deux ans, et les conditions de travail ». Les salariés de Proségur exigent « 3 % de hausse salariale et demandent aussi une majoration de salaire des heures supplémentaires (de 25 % et 50 % au lieu des 13, 16 et 25% perçus) ».
Le mouvement s’amplifie…
Une cinquantaine de personnes sur les 250 que compte le site stéphanois se trouvent donc devant l’entreprise, allée de l’Électronique à Saint-Étienne, et attendent un rendez vous avec leur direction. Pour l’heure, aucune date n’a été fixée. Précisons que depuis ce mardi, le mouvement s’est étendu à d’autres villes, à Roanne (15 salariés sur 25 en grève) mais aussi à Clermont-Ferrand, à Lyon, Marseille et Toulouse… La direction de Proségur va donc devoir trouver de rapides solutions, sachant que l’entreprise est classée « rouge » en matière de stress… à l’échelle nationale.

Morgane Cros (avec Cyril Michaud)