Législatives : pas de grand chelem pour LREM dans la Loire

MàJ – lundi 19 juin – 7h12

On votait ce dimanche pour élire les 577 députés qui siégeront ces cinq prochaines années à l’Assemblée Nationale. Dans la Loire, six sièges étaient à pourvoir. Deux députés sortants ne se représentaient pas : le socialiste Jean-Louis Gagnaire dans la 2ème circonscription (Saint-Etienne Sud) et le Républicain Yves Nicolin dans la 5ème (Roannais).

Après être arrivés en tête au soir du premier tour dans les six circonscriptions du département, la République En Marche n’obtient pas le grand chelem. Mais le parti du président Emmanuel Macron obtient quatre députés : Jean-Michel Mis (2ème – Saint-Etienne Sud), Valéria Faure-Muntian qui bat le député UDI sortant François Rochebloine dans la 3ème, Nathalie Sarles qui l’emporte face à Clotilde Robin (LR) dans la 5ème, et Julien Borowszyc qui élimine le député sortant LR Paul Salen dans la 6ème

Deux rescapés, un à gauche, un à droite

Dans la 1ère circonscription (Saint-Etienne Nord), le député sortant Régis Juanico a sauvé son siège de 23 voix seulement, face à Magalie Viallon. Dans la 4ème, 99 voix séparent Dino Cinieri (LR) de David Kauffer. Le député sortant repart pour un mandat. Les députés LR et UDI Paul Salen et François Rochebloine sont donc battus.

Les réactions des députés élus ou réélus

  • Régis Juanico (PS) soulagé (circo 01)
  • Jean-Michel Mis (LREM) nous dit quel député il compte être (circo 02)
  • Valéria Faure-Muntian (LREM) veut être une députée proche des gens (circo 03)
  • Dino Cinieri (LR) se réjouit de ne pas avoir été emporté par la vague En Marche (circo 04)
  • Nathalie Sarles (LREM) évoque ses chevaux de bataille à l’assemblée (circo 05)
  • Julien Borowczyc (LREM) veut poursuivre le travail de terrain entamé pendant la campagne (circo 06)

 

Le référent de la République En marche dans la Loire Christian Soleil a salué un « résultat globalement satisfaisant mais moins éclatant » qu’espéré « au regard des espoirs immenses du premier tour  et des annonces démesurées des instituts de sondage ».

 

 

 

La Préfecture de la Loire / Photo Activ Radio