La Biennale du Design a attiré 230 000 visiteurs du 9 mars au 9 avril à Saint-Etienne

Les voyants sont au vert pour la Cité du Design, Saint-Etienne Métropole et la municipalité. La 10ème édition de la Biennale placée sous le signe des mutations du travail est une « réussite », notamment en terme du nombre de visiteurs en quatre semaines : 230 000, c’est 10% de plus qu’il y a deux ans.

1 350 retombées presse – 20 000 scolaires – 10 000 professionnels

75% des visiteurs sont de la région Auvergne Rhône Alpes, 22% du territoire français. Avec une dizaine d’expositions IN, le site de la Manufacture est logiquement en tête mais d’autres partenaires comme le Musée de la Mine ont performé. Succès également pour la rue de la République qui a vu 14 de ses locaux commerciaux investis : 23 600 visiteurs se sont appropriés les pas-de-porte de cette rue. Reste à savoir si l’expérimentation va se pérenniser… pour l’instant non.

Des pistes d’amélioration ?

L’enjeu pour les prochaines éditions est de fidéliser ces 230 000 visiteurs puisque la jauge sera vite atteinte. Ouvrir davantage à l’international (Asie, Etats-Unis) est l’autre challenge. Cette année par exemple, une délégation de 100 chinois a fait escale à Saint-Etienne avant d’aller à Milan. Le but aussi ; doser les expositions et créer la dynamique ailleurs sur le territoire. « Un visiteur qui reste deux jours par exemple est l’idéal », explique le directeur scientifique Olivier Peyricot. Côté contenu, le pôle recherche ne vise plus à sélectionner uniquement des objets mais bien à évoquer les modes de vie à travers le design. La première étape avec les mutations du travail est réussie.