Boycott du congrès de Versailles : « pas un acte de désinvolture » pour Régis Juanico

Le président de la République va s’exprimer ce lundi devant le Congrès. Députés et Sénateurs réunis à Versailles. Emmanuel Macron prendra la parole à 15 heures. Le chef de l’Etat va fixer le cap de son quinquennat, grillant ainsi la politesse à son Premier ministre Edouard Philippe, qui tiendra mardi son discours de politique générale.

Un congrès boycotté par le député PS de Saint-Etienne, Régis Juanico. Il était notre invité dans le journal de 7h, ce lundi matin. Il ne s’agit pas d’un « acte de désinvolture, mais d’un acte de protestation », explique-t-il

« Ne pas participer, c’est remettre
en question les institutions de la Vème République »

Pour Julien Borowczyc, député LREM du Forez, le boycott n’est pas la solution

Des propos recueillis par Léa Dusson

 

Juanico reste au PS « pour le moment »

Interrogé sur le départ de Benoît Hamon du Parti Socialiste, Régis Juanico a précisé sur ACTIV ce lundi matin qu’il restait au PS « pour le moment » (…) « Ce qui compte, c’est le travail de rassemblement et de refondation », a-t-il expliqué. L’ancien candidat à la présidentielle, que Régis Juanico a soutenu, a lancé samedi à Paris le « mouvement du 1er juillet ». Un courant que Benoit Hamon souhaite tenir à l’écart du Parti Socialiste, sans rompre totalement les liens.

Régis Juanico, député PS de la Loire

Rédacteur en chef
Infos matinée